Recherche :
  • LE CRLC
  • Statuts
  • Membres permanents
  • Annuaire
  • Contacts
  • RECHERCHE
  • Présentation
  • Bilans et bibliographies 2007-2012
  • Programme 2013-2018
  • Partenariats
  • LABORATOIRE JUNIOR
  • Horizons comparatistes
  • DOCTORAT & HDR
  • Les études doctorales au CRLC
  • Directeurs de recherche
  • Thèses en cours (doctorants)
  • Thèses soutenues depuis 2008 (docteurs)
  • Habilitations soutenues depuis 2009
  • MANIFESTATIONS
  • Colloques
  • Journées d'études
  • Conférences
  • Séminaires de recherche
  • Séminaires de Master
  • Congrès de l'AILC
  • REVUE
  • Comparatismes en Sorbonne
  • PUBLICATIONS
  • Publications des membres permanents
  • Publications des docteurs et associés
  • LIENS UTILES
  • Collections & revues comparatistes
  • Réseaux de recherche sur la littérature
  • Centres de recherche sur la littérature
  • Bibliothèques numériques
  • Portails de sciences humaines
  • Revues en ligne
  • RESSOURCES
  • A lire
  • A écouter
  • A voir
  • ARCHIVES
  • Archives de Master
  • COLLOQUES
    Les Classiques aux Amériques
    Réécritures des classiques grecs et latins sur le continent américain et dans les Caraïbes
    organisé par Cécile Chapon, Roberto Salazar Morales et Irena Trujic pour le CRLC
    avec la participation du Centre International d'Études Francophones (Paris-Sorbonne), de l'équipe TLESH du CERILAC (EA 4410) de l'Université Paris-Diderot, du CLE de l'Université de Lausanne et de l'IUF
    Université Paris-Sorbonne, les 10-11-12 octobre 2013
    classiques.aux.ameriques@gmail.com
    Si l’usage de l’intertextualité classique a été abondamment travaillé et commenté du côté européen, le « Nouveau Monde » n’a pour le moment bénéficié que d’études ponctuelles. Le travail intertextuel d’auteurs comme Edgar Allan Poe ou Jorge Luis Borges a bien sûr fait l’objet de multiples analyses ; par ailleurs, plusieurs projets de recherches ont ciblé l’une ou l’autre des littératures nationales ou régionales du continent américain[1], comblant parfois des points aveugles de l’histoire littéraire. Cependant, il nous semble important de poser désormais les jalons d’une réflexion plus globale sur les réécritures des classiques grecs et latins en Amérique du Nord et du Sud. La période retenue est volontairement large, permettant de s’intéresser aussi bien à certaines des oeuvres fondatrices des différentes littératures nationales qu’à l’extrême contemporain. Il s’agira de travailler sur l’ensemble du continent américain et des Caraïbes afin de mieux cerner les correspondances et les divergences qu’il peut y avoir dans le traitement de l’intertextualité classique au sein de contextes linguistiques et historiques parfois très différents, mais tous liés par la trace des colonisations et des langues européennes.

    Quels sont les auteurs dont les œuvres sont le plus souvent réécrites ? Quels sont les éléments repris et pourquoi ? Comment fonctionne la reprise et qu’apporte-t-elle ? Comment les auteurs reconfigurent-ils les oeuvres qu’ils reprennent pour les adapter au public américain et/ou à une modernité littéraire ? Quelles particularités se dégagent-elles en fonction de chaque contexte culturel ? À l’inverse, peut-on établir des constantes sur l’usage de l’intertextualité classique dans le cadre du continent américain ? C’est à ce type de questions – la liste n’est bien entendu pas exhaustive – que ce colloque, ouvert aux doctorants comme aux chercheurs confirmés, se propose de réfléchir.

    Les langues de travail seront le français, l’anglais et l’espagnol (avec résumé bilingue de l'intervention si celle-ci n’est pas donnée en français).

    Les propositions de communication (200-300 mots sans compter la bibliographie), rédigées dans l’une des langues du colloque, sont à envoyer accompagnées d’une brève bio-bibliographie à classiques.aux.ameriques@gmail.com d’ici au 28 février 2013.

    Comité scientifique

    Jean-François Cottier, équipe TLESH du CERILAC (EA 4410) de l'Université Paris-Diderot
    Romuald Fonkoua, Centre International d'Études Francophones, Université de Paris-Sorbonne
    Véronique Gély, CRLC (EA 4510), Université de Paris-Sorbonne
    Ute Heidmann, CLE, Université de Lausanne
    Alexis Tadié, VALE (EA 4085), Université de Paris-Sorbonne, All Souls College (Oxford) et Institut Universitaire de France

    [1]. Par exemple le projet « Le patrimoine latin du Québec (XVIIe-XXe siècle): à la recherche d'un signe oublié » de Jean-François Cottier, ou encore les travaux d’Emily Greenwood sur les Caraïbes anglophones, en particulier Afro-Greeks : dialogues between Anglophone Caribbean Literature and Classics in the twentieth century, Oxford Univesity Press, coll. Classical Presences, 2010 ; nous pouvons ajouter, dans le domaine hispano-américain, un Congrès international tenu à La Havane en 1998 qui s’intitule « Contemporaneidad de los clásicos : la tradición greco-latina ante el siglo XXI », et a donné lieu à l’ouvrage Contemporaneidad de los clásicos en el umbral del tercer milenio, éd. M.C. Álvarez Moran et M.C. Iglesias Montiel. Universidad de Murcia, 1999


    PROGRAMME




    Jeudi 10 octobre 2013 : l’espace Caraïbe

    (Sorbonne, salle J636)

    09h30 : accueil des participants

    • 10h : Mot de bienvenue.

    • 10h30 : « Mise en scène du texte grec, dans Omeros de Derek Walcott », Kerry-Jane WALLART, Paris-Sorbonne.

    • 11h : « Aimé Césaire et Derek Walcott dans la mangrove de l’Achéron caraïbe », Malik NOËL-FERDINAND, Université Antilles-Guyane.

    Discussion


    Pause déjeuner


    • 13h30 : « Jeux de miroirs, miroir(s) du "je": Méduse à l'épreuve de son propre reflet dans After leaving Mr Mackenzie de Jean Rhys », Elsa LORPHELIN, Paris-Sorbonne.

    • 14h : « Le mythe d’Antigone et sa fortune dans les Caraïbes : réécritures, adaptations, allusions. », Emanuela CACCHIOLI, Université de Gênes.

    Discussion

    • 15h : « La référence homérique dans la construction des origines et de l’espace latino-américains chez Alejo Carpentier », Cécile CHAPON, Paris-Sorbonne.

    • 15h30 : « De l’Odyssée d’Homère à L’homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura : histoire d’un périple littéraire », Amel ZAIDI, Paris-Sorbonne.

    Discussion


    Vendredi 11 octobre 2013 : Amérique latine

    (Maison de la Recherche, salle 40)

    • 10h00 : « L’Âne d’Or d’Apulée au Mexique après la Conquête : L’interculturel classique dans les traditions espagnoles, latines et nahuatl [aztèques] », Andrew LAIRD, Warwick University.

    • 10h30 : « Cortázar et les fantômes de Pline le Jeune : lecture de "Casa tomada"», Francisco GARCIA JURADO, Universidad Complutense de Madrid.

    Discussion

    • 11h15 : « Entre nos classiques et les leurs. L'exemple d'un Prométhée péruvien pour les enfants », Nadège COUTAZ, Université de Lausanne.

    • 11h45 : « Médée à la brésilienne », Fabyola Rebbeka DEL AGUILA GUILLOUËT, Université de Paris 8.

    Discussion

    Pause déjeuner

    • 14h : « Monterroso fabulator Latinoamericanus. Dialogues entre les microrécits de La Oveja negra y demás fábulas et les classiques latins Horace, Ovide et Phèdre », Loreto NUÑEZ, Université de Lausanne.

    • 14h30 : « Homère dans la cité des Immortels : de la Vie imaginaire à l’imaginaire philosophique dans "El Inmortal" de Jorge Luis Borges. » Roberto SALAZAR MORALES, ENS Paris.

    Discussion

    • 15h15 : « Mitos y semidiosas de Gustavo García Saraví : una reescritura en clave social de la leyenda troyana y otras sagas míticas », Gregorio RODRIGUEZ HERRERA, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria.

    • 15h45 : « Pedro Henríquez Ureña et la naissance de la tragédie grecque en Amérique latine », Rosa ANDUJAR, University College London.

    • 16h15 : « L'influence d'Aulu Gelle dans la constitution de l'essai comme forme littéraire en Amérique latine (Argentine, Colombie)», Juan Esteban CONSTAIN, Bogotá.

    Discussion



    Samedi 12 octobre 2013 : Amériques du Nord

    (Maison de la Recherche, salle 40)

    • 10h00 : « Landing with Seneca, Founding with Pliny, Exiled with Ovid : Governor Bradford of Plymouth Plantation and the Classics », David LUPHER, Whitman College.

    • 10h30 : « Le sort des Troyens comme modèle de l'expérience désastreuse de la mission canadienne dans le poème virgilien du Journal des Jésuites », Haijo WESTRA, Université de Calgary.


    Discussion


    • 11h15 : « A tale of A(r)cadie : l’Amérique, terre virgilienne », Irena TRUJIC, Membre associé au CRCL, Paris-Sorbonne.

    • 11h45 : « "An Iliad and Odyssey in the air" : la Renaissance américaine et la référence homérique, Delphine RUMEAU, Université Toulouse II-Le Mirail.

    Discussion

    Pause déjeuner


    • 14h : « L’"oeuvre grec" de Robinson Jeffers et le paradigme californien », Pierre LAGAYETTE, Université Paris-Sorbonne.

    • 14h30 : « Ovide aux Amériques », Claire PAULIAN, Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

    Discussion


    • 15h15 : « Lettres classiques et campus novel – Les Anciens à l’école du roman américain », Vivien BESSIERES, Toulouse II-Le Mirail.

    • 15h45 : « Analyse de l'image de Colombia et de ses représentations », Boris PETROVIC, Université Paris-Sorbonne.


    Discussion

    Clôture
    Mentions légales