Recherche :
  • LE CRLC
  • Statuts
  • Membres permanents
  • Annuaire
  • Contacts
  • RECHERCHE
  • Présentation
  • Bilans et bibliographies 2007-2012
  • Programme 2013-2018
  • Partenariats
  • LABORATOIRE JUNIOR
  • Horizons comparatistes
  • DOCTORAT & HDR
  • Les études doctorales au CRLC
  • Directeurs de recherche
  • Thèses en cours (doctorants)
  • Thèses soutenues depuis 2008 (docteurs)
  • Habilitations soutenues depuis 2009
  • MANIFESTATIONS
  • Colloques
  • Journées d'études
  • Conférences
  • Séminaires de recherche
  • Séminaires de Master
  • Congrès de l'AILC
  • REVUE
  • Comparatismes en Sorbonne
  • PUBLICATIONS
  • Publications des membres permanents
  • Publications des docteurs et associés
  • LIENS UTILES
  • Collections & revues comparatistes
  • Réseaux de recherche sur la littérature
  • Centres de recherche sur la littérature
  • Bibliothèques numériques
  • Portails de sciences humaines
  • Revues en ligne
  • RESSOURCES
  • A lire
  • A écouter
  • A voir
  • ARCHIVES
  • Archives de Master
  • ARCHIVES DE MASTER
    Sommaire
    Année 2014-2015, premier semestre
    Année 2014-2015, deuxième semestre
    Année 2013-2014, premier semestre
    Année 2013-2014, deuxième semestre
    Année 2012-2013, premier semestre
    Année 2012-2013, deuxième semestre
    Année 2011-2012, premier semestre
    Année 2011-2012, deuxième semestre
    Année 2010-2011, premier semestre
    Année 2010-2011, deuxième semestre
    ANNÉE 2014-2015, PREMIER SEMESTRE
    Séminaires

    RHETORIQUE, ESTHETIQUE ET SPIRITUALITE : LE MODELE PATRISTIQUE AUTOUR DE PAUL CLAUDEL
    M1FR459C / M3FR459C
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00. Sorbonne, salle de grec 1
    Rhétorique, esthétique et spiritualité : poétiques mariales
    LA MYTHOGRAPHIE, D’HIER A AUJOURD’HUI
    M1FR480C / M3FR480C
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 13:00 - 15:00. Maison de la recherche, salle D040
    On examinera, en isolant quelques exemples, les collections de récits, les manuels, les dictionnaires et les recueils qui ont constitué depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui la fabrique de la mythologie. On s’interrogera notamment sur les destinataires de ces textes (les poètes, les enfants, — garçons et/ou filles…), sur leur rapport à l’auctorialité et à l’autorité, sur les modes de narration qu’ils élisent, et sur les usages qui en sont faits.
    GENRE ET AUCTORIALITE
    M1FR481C / M3FR481C
    Mme Anne Tomiche
    Jeudi, 12:00 - 14:00 Sorbonne, amphi Michelet
    Dans le prolongement des travaux de Foucault (« Qu’est-ce qu’un auteur ? ») et de ceux de Barthes (« La mort de l’auteur »), nombreux sont les travaux récents qui ont interrogé la crise de la notion d’auteur dans ses rapports avec notre modernité littéraire (Emmanuel Bouju, Susan Suleiman, Gisèle Sapiro). C’est en termes genrés que nous voulons interroger cette « crise de la notion d’auteur », la « notion d’auteur » elle-même et celle d’ « auctorialité » en matière littéraire et artistique : qu’est-ce non pas qu’un auteur mais qu’une auteure? Quels rapports les processus de reconnaissance (ou de méconnaissance), de (dé)légitimation et d’affirmation (ou de négation) de l’auteure entretiennent-ils avec ceux de légitimation de l’auteur ? Comment s’articulent le genre, le statut d’auteur.e et l’affirmation d’autorité ? Quelles relations la crise de la notion d’auteur entretient-elle avec la mise en question des catégories binaires définissant le genre ? Textes et bibliographies seront communiqués lors de la première séance
    ADAPTATION, TRANSPOSITION POUR LA SCENE
    M1FR482C / M3FR482C
    Mme Anne Ducrey
    Mercredi, 13:00 - 15:00. Maison de la recherche, salle D035 (sauf le 19/11)
    Le séminaire s’intéressera à la manière dont le théâtre s’empare de textes non destinés à la scène, en éclairant, d’une part, les phénomènes d’adaptation et de transposition, et en s’interrogeant, d’autre part, sur la théâtralité ainsi mise en oeuvre.
    THEORIE ET HISTOIRE DE LA TRADUCTION
    M1FR484A / M3FR484A
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00. ISIT, salle Europe
    Les recherches sur la traduction ont connu un important développement en France et dans le monde durant la seconde moitié du XXe siècle. Depuis la parution en 1955 du premier essai de Georges Mounin Les Belles Infidèles, et celle, en 1959, de la première traduction (par Maurice de Gandillac) de l’essai de Walter Benjamin Die Aufgabe des Übersetzers (La Tâche du traducteur), une série d’ouvrages fondamentaux se sont succédés, de la thèse de doctorat de Mounin sur Les Problèmes théoriques de la traduction (1963) à L’Épreuve de l’étranger (1984) d’Antoine Berman, en passant par Pour la poétique II (1973) et Poétique du traduire (1999) d’Henri Meschonnic et par Traduire : théorèmes pour la traduction (1979) de Jean-René Ladmiral. Parallèlement, la traduction était étudiée en tant que phénomène historique grâce à des travaux comme Les Belles Infidèles et la formation du goût classique (1968) de Roger Zuber (sur Perrot d’Ablancourt et Guez de Balzac). Ce séminaire conçu et mené en dialogue avec Jean-René Ladmiral, professeur à l’ISIT, s’inscrit dans la continuité de ces recherches avec lesquelles il permettra aux étudiants de se familiariser. Il entend explorer différents axes de réflexion : l’histoire des traductions, la critique des traductions, les modalités concrètes de la traduction dans ses différents champs d’application (de la traduction des textes sacrés à la traduction dite « professionnelle » ou « spécialisée », aujourd’hui en plein développement), la question du littéralisme en traduction, les fondements philosophiques de la théorie de la traduction et ses implications esthétiques, enfin une tentative de penser dynamiquement la traduction, c'est-à-dire de l’analyser non comme résultat mais comme processus en train de se faire (essayer de comprendre « ce qui se passe dans la tête du traducteur » quand il traduit). On n’oubliera pas non plus d’étudier le rôle de la traduction dans la « médiation interculturelle » (domaine professionnel en pleine expansion). D’une façon générale, le souci dominant sera de montrer l’importance vitale de la traduction dans le monde contemporain. À noter : certaines séances permettront d’accueillir des conférenciers de haut niveau. Au moins deux fois dans l’année seront proposées des comparaisons entre plusieurs traductions françaises d’un même texte. L’évaluation du séminaire consiste en la rédaction d’un essai personnel. Il est conseillé (mais, bien sûr, pas obligatoire) de suivre les deux semestres pour bénéficier de la cohérence d’ensemble du propos.
    HISTOIRE COMPAREE DE LA POETIQUE : POESIE ET MUSIQUE AU XXE SIECLE
    M1FR485A / M3FR485A
    M. Jean-Yves Masson
    Jeudi, 17:00 - 19:00. Sorbonne, salle F671
    Ce séminaire se propose de reprendre, à partir d’exemples précis, une réflexion qui a occupé la recherche en littérature comparée depuis de nombreuses années, sur le dialogue entre poésie musique. On s’interrogera à la fois sur la manière dont les poètes ont réagi à la musique et à «l’usage» que les musiciens ont fait de la poésie. Quand il s’empare d’un poème, le musicien veut-il le donner à entendre, lui répond-il, ou le subordonne-t-il à ses fins (le texte devenant alors prétexte) ? On lira d’abord des textes écrits en réponse à des oeuvres musicales, en se demandant quelle est la particularité de la réponse des poètes à l’appel de la musique, par différence avec la thématique musicale qu’on peut trouver chez d’autres auteurs (notamment les romanciers), mais on écoutera aussi des oeuvres musicales qui ont répondu à l’appel de la poésie, voire constituent une méditation sur l’essence de la poésie et sur la vocation du poète (de Chostakovitch à Dutilleux ou Zimmermann). Par souci de cohérence, les exemples étudiés seront surtout pris dans la musique et la poésie du vingtième siècle, mais sans exclusive (une séance devrait concerner le traitement du texte chez Monteverdi). Conformément aux usages de la littérature comparée, les textes seront toujours donnés à lire en langue originale, accompagnés d’une traduction française. La connaissance de la musique n’est pas du tout nécessaire pour suivre ce séminaire, en revanche il est conseillé d’avoir pour elle un certain goût ainsi qu’un peu de curiosité et de disponibilité, car aucune séance (pour peu que la technique le permette) ne devrait se dérouler sans audition musicale. Bibliographie indicative : Jean-Louis Backès : Musique et littérature, essai de poétique comparée, Paris, PUF, 1994 ; Pierre Brunel : Les Arpèges composés, Paris, Klincksieck, 1997 ; Michèle Finck : Poésie moderne et musique. “Vorrei e non vorrei”, Paris, Champion, 2004 ; Jean-Jacques Nattiez ( sous la dir. de) : Musiques, une encyclopédie pour le XXIe siècle, tome 1 : Musiques du XXe siècle, Arles, éd. Actes Sud / Paris, Cité de la Musique, 2003 ; Bernard Sève : L’altération musicale, Paris, Ed. du Seuil, coll. “Poétique”, 2002.
    LE TRAGIQUE: THEORIES ET PRATIQUES DES LUMIERES AU ROMANTISME
    M1FR486A / M3FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi, 11:00 - 13:00. Maison de la recherche, salle D040
    Le drame historique en Europe à l’époque romantique Le développement du drame historique en Europe, à l’époque romantique, en fait un des enjeux des débats sur le théâtre à l’époque. Alors qu’il était déjà présent chez Voltaire, et même chez les classiques du XVIIe siècle, le motif historique en vient à s’identifier aux formes nouvelles du théâtre. Associé, puis distingué du drame romantique, le drame historique incarne la nouvelle conception du théâtre des premières années du XIXe siècle. Le séminaire abordera ce phénomène de l’histoire littéraire du double point de vue de l’analyse dramaturgique et de l’étude des textes critiques.
    Cours généraux

    MASTER 1 : METHODE DE LA SPECIALITE : LES CHAMPS DE LA RECHERCHE EN LITTERATURE COMPAREE
    M1LC01ME
    Mme Anne Tomiche
    Lundi, 09:00 - 11:00. Sorbonne, salle D665
    On présentera les spécificités de la méthodologie comparatiste et les différents champs de recherche de la discipline, qu’il s’agisse des champs fondateurs (études de mythe, imagologie, études de réception) ou des évolutions les plus récentes de la discipline (études des relations entre littérature et sciences humaines, études postcoloniales, études de genre, etc.). Cet enseignement est validé par l’assiduité
    MASTER 2 : METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE EN LITTERATURE COMPAREE
    M3LC01ME
    Mme Véronique Gély
    Mardi, 14:00 - 15:00. Sorbonne, amphi Quinet
    Le cours aborde différentes questions théoriques et méthodologiques (la nation, la langue, l’auteur…) qu’implique une approche comparatiste de la littérature. NB. Comme les autres “cours généraux”, cet enseignement est validé par l’assiduité.
    ANNÉE 2014-2015, DEUXIÈME SEMESTRE
    Séminaires

    LITTERATURE ET ESTHETIQUE THEOLOGIQUE.
    M2FR459C / M4FR459C
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00. Sorbonne salle de grec 1
    Littérature et esthétique théologique
    FICTION LITTERAIRE CONTRE STORYTELLING : FORMES ET NOUVEAUX USAGES DU RECIT
    M2FR481C / M4FR481C
    Mmes Danielle Perrot-Corpet et Judith Sarfati-Lanter
    Mardi, 09:00 - 11:00. Maison de la recherche.
    À l’heure où « l’art de raconter des histoires » (sens traditionnel du terme « storytelling ») devient aussi, et à grande échelle, le moyen par excellence de vendre ou de gouverner (grâce aux procédés développés depuis les années 1990 par la « communication narrative », ou « storytelling management », dans les secteurs de la gestion du personnel, de la publicité et de la communication politique), la question de la spécificité de la fiction littéraire doit être posée à nouveaux frais : dans le « bain narratif » qui semble devenu la condition la plus générale de notre expérience quotidienne du monde, peut-on distinguer un récit/une fiction qui soit spécifiquement littéraire ? Que reste-t-il en propre, à la fiction littéraire, d’irréductiblement autre et irrécupérable par cette « machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits » qui donne son sous-titre au best-seller de Christian Salmon Storytelling (La Découverte, 2007) ?
    LA HAINE DU THEATRE
    M2FR482C / M4FR482C
    M. François Lecercle
    Mercredi, 14:00 - 16:00. Maison de la recherche
    Le séminaire se penchera sur la longue histoire des polémiques contre le théâtre, afin d’en mettre en évidence les facteurs religieux, économiques et politiques. Le séminaire analysera des textes théoriques et polémiques, mais aussi des documents de tout genre. Ce semestre, on étudiera particulièrement l’impact des polémiques sur les dramaturges, à partir d’exemples surtout français et anglais, pour examiner les stratégies déployées par les dramaturges pour rétorquer à l’adversaire. (N.B. il est nécessaire, pour suivre le séminaire, de lire l’anglais sans trop de difficulté).
    HISTOIRE DES TRADUCTIONS ET TRADUCTOLOGIE
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00. ISIT, salle Europe
    Même programme qu’au premier semestre
    LE GENRE ROMANESQUE, ENTRE FICTION ET CRITIQUE
    M2FR486A / M4FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi, 11:00 - 13:00. Maison de la recherche
    La représentation de l’artiste dans le roman S’appuyant sur les théories du premier romantisme allemand et l’idéal d’une « poésie de la poésie », où critique et création se conjoignent, ce séminaire abordera la figure de l’artiste dans le roman comme un moyen privilégié d’intégrer un discours critique dans la fiction. Le point de départ sera le développement du roman de l’artiste à partir du dialogue que Novalis engage avec Goethe, et le séminaire abordera un certain nombre de textes, dans une perspective diachronique et pleinement internationale, où la représentation de l’artiste fait glisser le roman de la critique d’art au métadiscours sur le roman ou à la réflexion philosophique sur la création.
    PARTAGES DE L’ANTIQUITE : HEROÏNES ET FEMMES ILLUSTRES
    M2FR489C / M4FR489C
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 14:00 - 16:00. Maison de la recherche.
    Dans le cadre d’une réflexion sur la notion de “héros” au sein des littératures occidentales, il s’agira d’examiner les modalités de définition et de représentation des héroïnes et des femmes illustres à partir des collections d’exemples réunies dans l’antiquité tardive et au moyen âge, et le devenir de certaines de ces figures jusque dans la fiction contemporaine.
    Cours généraux

    MYTHES, CONTES, LITTERATURES: LES PARTAGES DE L’AUTORITE
    M2LP02MY
    Mme Véronique Gély
    Mardi, une semaine sur deux, 17:00 - 19:00. Sorbonne, Amphi Guizot
    On s’intéressera, dans une perspective historique et théorique, aux définitions du mythe, du conte, de la littérature “populaire” afin d’aborder les questions de l’autorité littéraire, de la réécriture et de l’intertextualité à partir de formes et genres où l’identité et la présence des auteurs sont souvent occultées, effacées ou rapportées à une instance collective ou anonyme. Ce cours est en relation avec les travaux sur les partages de l’autorité organisés au sein du Laboratoire d’excellence OBVIL.
    ANNÉE 2013-2014, PREMIER SEMESTRE
    Séminaires

    RHETORIQUE, ESTHETIQUE ET SPIRITUALITE : LE MODELE PATRISTIQUE AUTOUR DE PAUL CLAUDEL
    M1FR459C / M3FR459C
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00 Sorbonne, salle de grec 1
    LA MYTHOGRAPHIE, D’HIER A AUJOURD’HUI
    M1FR480C / M3FR480C
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 13:00 - 15:00 Maison de la recherche, salle D323
    On examinera, en isolant quelques exemples, les collections de récits, les manuels, les dictionnaires et les recueils, sur différents supports (du livre jusqu’à la bande dessinée et aux sites Internet) qui ont constitué depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui la fabrique de la mythologie. On s’interrogera notamment sur les destinataires de ces textes (les poètes, les enfants, — garçons et/ou filles...), sur leur rapport à l’auctorialité et à l’autorité, sur les modes de narration qu’ils élisent, et sur les usages qui en sont faits.
    LES AVANT-GARDES EUROPÉENNES DU DÉBUT DU XXe SIÈCLE
    M1FR481C / M3FR481
    Mme Anne Tomiche
    Mardi, 09:00 - 11:00 Maison de la recherche, salle D040
    On s’attachera à analyser comment s’articulent les relations entre littérature et histoire, littérature et politique dans les textes des avant-gardes du premier quart du XXe siècle, tout particulièrement le futurisme, le vorticisme et le dadaïsme. On examinera à la fois des textes poétiques et des manifestes et on s’interrogera sur la relation entre les deux types d’écriture.
    THEATRE ET SCANDALE
    M1FR482C / M3FR482C
    M. François Lecercle
    Mercredi, 13:00 - 15:00 Maison de la recherche, salle D035
    Depuis l’Antiquité, le théâtre fait scandale, à l'occasion de représentations, de pièces, ou du fait des gens de théâtre eux-mêmes. Le séminaire envisagera une série de cas concrets empruntés au théâtre européen, du 17éme siècle au 21éme siècle (Le Cid, Maison de Poupée, Golgota Picnic...). On s’interrogera sur la propension du théâtre à provoquer des scandales, à susciter des réactions violentes, et à se constituer en lieu de débat. La perspective diachronique permettra de réfléchir sur les récurrences et les différences dans les dynamiques polémiques.
    HISTOIRE DES TRADUCTIONS ET TRADUCTOLOGIE
    M1FR484A / M3FR484A
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00 ISIT, salle Europe
    Les recherches sur la traduction ont connu un important développement en France et dans le monde durant la seconde moitié du XXe siècle. Depuis la parution en 1955 du premier essai de Georges Mounin Les Belles Infidèles, et celle, en 1959, de la première traduction par Maurice de Gandillac de l’essai de Walter Benjamin Die Aufgabe des Übersetzers (La Tâche du traducteur), une série d’ouvrages fondamentaux se sont succédés, de la thèse de doctorat de Mounin sur Les Problèmes théoriques de la traduction (1963) à L’Épreuve de l’étranger (1984) d’Antoine Berman, en passant par Pour la poétique II (1973) et Poétique du traduire (1999) d’Henri Meschonnic et par Traduire : théorèmes pour la traduction (1979) de Jean-René Ladmiral. Parallèlement, la traduction était étudiée en tant que phénomène historique grâce à des travaux comme Les Belles Infidèles et la formation du goût classique (1968) de Roger Zuber, sur Perrot d’Ablancourt et Guez de Balzac. Ce séminaire conçu et mené en dialogue avec Jean-René Ladmiral, professeur à l’ISIT, s’inscrit dans la continuité de ces recherches. Il entend explorer différents axes de réflexion : l’histoire des traductions, la critique des traductions, les modalités concrètes de la traduction dans ses différents champs d’application (de la traduction des textes sacrés à la traduction dite « professionnelle » ou « spécialisée », aujourd’hui en plein développement), la question du littéralisme en traduction, les fondements philosophiques de la théorie de la traduction et ses implications esthétiques, enfin une tentative de penser dynamiquement la traduction, c'est-à-dire de l’analyser non comme résultat mais comme processus en train de se faire (essayer de comprendre « ce qui se passe dans la tête du traducteur » quand il traduit). On n’oubliera pas non plus d’étudier le rôle de la traduction dans la médiation interculturelle, et, en général, le souci sera de montrer l’importance vitale de la traduction dans le monde contemporain. Les séances de cette année permettront d’accueillir plusieurs conférenciers et proposeront en particulier une réflexion sur la querelle du littéralisme en traduction. Plusieurs séances seront également consacrées à des comparaisons entre plusieurs traductions françaises d’un même texte.
    POESIE ET MUSIQUE AU XXe SIECLE
    M1FR485A / M3FR485A
    M. Jean-Yves Masson
    Jeudi, 17:00 - 19:00 Sorbonne, salle F671
    Ce séminaire se propose de reprendre à partir d’exemples précis une réflexion qui a occupé la recherche en littérature comparée depuis de nombreuses années, sur le dialogue entre poésie musique. Il sera donc question d’œuvres musicales, bien sûr, mais cette année on s’interrogera surtout sur la manière dont les poètes ont réagi à la musique (l’autre versant de la question étant d’examiner comment les musiciens se sont emparés des poèmes ou en ont offert des transpositions : on ne s’interdira pas d’évoquer la question). On lira donc des textes écrits en réponse à des œuvres musicales précises, en se demandant quelle est la particularité de la réponse des poètes à l’appel de la musique, par différence avec la thématique musicale qu’on peut trouver chez d’autres auteurs (notamment les romanciers). On choisira également, à quelques exceptions près, des poètes qui ont eu une formation musicale et qui ont pratiqué la musique. Enfin, par souci de cohérence, on se limitera pour cette année à des poètes du vingtième siècle, parmi lesquels Georg Trakl, Rainer Maria Rilke, Pierre Jean Jouve, Philippe Jaccottet, Yves Bonnefoy, Federico Garcia Lorca, Giorgio Caproni, WIlliam Butler Yearts, W. H. Auden, Langston Hughes, David Gascoyne... La connaissance de la musique n’est donc pas nécessaire pour suivre ce séminaire, en revanche il est conseillé d’avoir pour elle un certain goût ainsi qu’un peu de curiosité, car aucune séance (pour peu que la technique nous le permette) ne devrait se dérouler sans audition musicale. Bibliographie indicative : Jean-Louis Backès : Musique et littérature, essai de poétique comparée, Paris, PUF, 1994; Pierre Brunel : Les Arpèges composés, Paris, Klincksieck, 1997 ; Michèle Finck : Poésie moderne et musique. “Vorrei e non vorrei”, Paris, Champion, 2004.
    LE TRAGIQUE: THEORIES ET PRATIQUES DES LUMIERES AU ROMANTISME
    M1FR486A / M3FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi, 11:00 - 13:00 Maison de la recherche, salle D323
    L'objet de ce séminaire est d'étudier le renouvellement de la conception du tragique au tournant des Lumières au Romantisme, dans le contexte européen. Le point de départ consiste à réfléchir à cette vision de Peter Szondi, selon lequel Aristote a défini une poétique de la tragédie, tandis que Schelling réfléchit sur une philosophie du tragique. Le passage de la poétique à la philosophie, la naissance d'un concept de tragique se constituant indépendamment du genre de la tragédie, seront donc au cœur de notre réflexion. Celle-ci s'appuiera sur le discours théorique, mais aussi sur l'analyse des pièces, en ce qu'elles illustrent les théories, mais aussi en ce qu'elles contiennent elles-mêmes un métadiscours.
    Cours généraux

    Cours général de spécialité (Master 1) : Les champs de la recherche en littérature comparée
    M1LC01ME
    Mme Anne Tomiche
    Lundi 09:00 11:00, tous les 15 jours à partir du 15 octobre Sorbonne D665
    On présentera les spécificités de la méthodologie comparatiste et les différents champs de recherche de la discipline, qu’il s’agisse des champs fondateurs (études de mythe, imagologue, études de réception) ou des évolutions les plus récentes de la discipline (études des relations entre littérature et sciences humaines, études postcoloniales, études de genre, etc.)
    Cours général de spécialité (Master 2) : Méthodologie de la recherche en littérature comparée
    M3LC01ME
    Mme Véronique Gély
    Mardi, 14:00 - 15:00 Sorbonne, amphi Quinet (accès par le 46 rue Saint-Jacques)
    Le cours aborde différentes questions théoriques et méthodologiques (la nation, la langue, l’auteur...) qu’implique une approche comparatiste de la littérature.
    ANNÉE 2013-2014, DEUXIÈME SEMESTRE
    Séminaires

    LITTERATURE ET ESTHETIQUE THEOLOGIQUE
    M2FR459C / M4FR459C
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00 Sorbonne, salle de grec 1
    GENRES ET AVANT-GARDES
    M2FR481C / M4FR481C
    Mme Anne Tomiche
    Lundi, 09:00 - 11:00 Maison de la recherche
    Du futurisme au surréalisme, les mouvements d’avant-garde de la première moitié du XXe siècle ont en commun d'être des mouvements essentiellement masculins. Quels discours ces mouvements essentiellement masculins tiennent-ils sur la femme et le féminin ? Quelle est la place des femmes dans ces mouvements ? De quelle manière les pratiques artistiques de certains artistes (hommes ou femmes) problématisent-elles les identités de genre ? Quelles relations ces mouvements entretiennent-ils avec les mouvements féministes qui se développent à l’époque, en particulier celui des suffragettes ?
    LA HAINE DU THEATRE
    M2FR482C / M4FR482C
    M. François Lecercle, Mmes Marthe Segrestin et Clotilde Thouret
    Mercredi, 16:00 - 16:00 Maison de la recherche
    Le séminaire se penchera sur la longue histoire des polémiques contre le théâtre, afin d’en mettre en évidence les facteurs religieux, économiques et politiques. Le séminaire analysera des textes théoriques et polémiques, mais aussi des documents de tout genre. Ce semestre, on étudiera particulièrement l’émergence des polémiques, notamment en France et en Angleterre (pourquoi surgissent-elles? quelles formes prennent-elles ? quel rôle les dramaturges jouent-ils dans cette affaire?). (N.B. il est nécessaire, pour suivre le séminaire, de lire l’anglais sans trop de difficulté).
    HISTOIRE DES TRADUCTIONS ET TRADUCTOLOGIE
    M1FR484A / M3FR484A
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00 ISIT, salle Europe
    Les recherches sur la traduction ont connu un important développement en France et dans le monde durant la seconde moitié du XXe siècle. Depuis la parution en 1955 du premier essai de Georges Mounin Les Belles Infidèles, et celle, en 1959, de la première traduction par Maurice de Gandillac de l’essai de Walter Benjamin Die Aufgabe des Übersetzers (La Tâche du traducteur), une série d’ouvrages fondamentaux se sont succédés, de la thèse de doctorat de Mounin sur Les Problèmes théoriques de la traduction (1963) à L’Épreuve de l’étranger (1984) d’Antoine Berman, en passant par Pour la poétique II (1973) et Poétique du traduire (1999) d’Henri Meschonnic et par Traduire : théorèmes pour la traduction (1979) de Jean-René Ladmiral. Parallèlement, la traduction était étudiée en tant que phénomène historique grâce à des travaux comme Les Belles Infidèles et la formation du goût classique (1968) de Roger Zuber, sur Perrot d’Ablancourt et Guez de Balzac. Ce séminaire conçu et mené en dialogue avec Jean-René Ladmiral, professeur à l’ISIT, s’inscrit dans la continuité de ces recherches. Il entend explorer différents axes de réflexion : l’histoire des traductions, la critique des traductions, les modalités concrètes de la traduction dans ses différents champs d’application (de la traduction des textes sacrés à la traduction dite « professionnelle » ou « spécialisée », aujourd’hui en plein développement), la question du littéralisme en traduction, les fondements philosophiques de la théorie de la traduction et ses implications esthétiques, enfin une tentative de penser dynamiquement la traduction, c'est-à-dire de l’analyser non comme résultat mais comme processus en train de se faire (essayer de comprendre « ce qui se passe dans la tête du traducteur » quand il traduit). On n’oubliera pas non plus d’étudier le rôle de la traduction dans la médiation interculturelle, et, en général, le souci sera de montrer l’importance vitale de la traduction dans le monde contemporain. Les séances de cette année permettront d’accueillir plusieurs conférenciers et proposeront en particulier une réflexion sur la querelle du littéralisme en traduction. Plusieurs séances seront également consacrées à des comparaisons entre plusieurs traductions françaises d’un même texte.
    LE GENRE ROMANESQUE, ENTRE FICTION ET CRITIQUE
    M2FR486A / M4FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi, 11:00 - 13:00 Maison de la recherche
    L'objet de ce séminaire est de réfléchir à une modernité du genre romanesque, consistant à contenir en lui-même sa propre critique. C'est au cours du premier romantisme allemand que, pour la première fois, le genre romanesque est valorisé comme le "genre des genres". Friedrich Schlegel le définit même comme "poésie de la poésie". Il prend pour paradigme le Wilhelm Meister de Goethe, à la croisée de la critique et de la création dans le commentaire qu'il contient sur Hamlet. Mais, depuis Cervantès jusqu'à Calvino et au-delà, en passant par Sterne ou Diderot, toute une lignée romanesque consiste à tisser la fiction dans la discussion sur le genre.
    PARTAGES DE L’ANTIQUITE : L’HEROÏSME AU FEMININ
    M2FR489C / M4FR489C
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 14:00 - 16:00 Maison de la recherche
    Il s’agira d’examiner les modalités de définition et de représentation de l’héroïsme au féminin à partir des collections d’exemples réunies dans l’antiquité tardive, et le devenir de certaines figures antiques jusque dans la fiction contemporaine.
    Cours généraux

    MYTHE ET LITTERATURE: AUTORITES EN PARTAGE
    M2LP02MY
    Mme Véronique Gély
    Mardi, une semaine sur deux, 17:00 - 19:00 Sorbonne, Amphi Guizot
    ANNÉE 2012-2013, PREMIER SEMESTRE
    Séminaires

    Littératures comparées : Mythologies de l’enfance / Le récit d'enfance
    M1FR480C - M3FR480C
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 13:00 - 15:00, Maison de la Recherche, salle D 323 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 6ème
    Littératures comparées : Littérature, histoire et politique
    M1FR481C - M3FR481C
    Mme Anne Tomiche
    Mardi 09:00 11:00 Maison de la Recherche salle D 040
    Histoire des traductions et traductologie
    M1FR484A - M3FR484A
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi 18:00 20:00 ISIT Salle Europe
    La haine du théâtre (1)
    M1FR482C - M3FR482C
    M. François Lecercle
    Mercredi 12:00 15:00 Maison de la Recherche salle D 035
    Histoire comparée de la poétique : « L’orphisme en poésie aux 19e et 20e siècles »
    M1FR485A - M3FR485A
    M. Jean-Yves Masson
    Jeudi 17:00 19:00 Immeuble France salle 2
    Le tragique: théories et pratiques des Lumières au Romantisme
    M1FR486A - M3FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi 11:00 13:00 Maison de la Recherche salle D 323
    Cours généraux

    Cours général de spécialité (Master 2) : Méthodologie de la recherche en littérature comparée
    M3LC01ME
    Mme Véronique Gély
    Mardi, 14:00 - 15:00 Sorbonne, amphi Quinet (accès par le 46 rue Saint-Jacques
    Cours général de spécialité (Master 1) : Les champs de la recherche en littérature comparée
    M1LC01ME
    Mme Anne Tomiche
    Lundi 09:00 11:00, tous les 15 jours à partir du 15 octobre Sorbonne D665
    ANNÉE 2012-2013, DEUXIÈME SEMESTRE
    Séminaires

    Arrangement des sexes et dérangement des textes : sexualités, genres, savoirs en littérature et dans les arts visuels
    M4FR435C
    M. Frantz, Mme Gély, M. Jeannelle, Mme Lavaud, Mme Tomiche
    Vendredi 10:00 13:00 Sorbonne salle D665
    Littérature et identités sexuelles
    M2FR481C – M4FR481C
    Mme Anne Tomiche
    Mardi 09:00 11:00 Maison de la Recherche salle D 035
    Figures de l’héroïne / Le roman de l’artiste au féminin
    M2FR489C - M4FR489C
    Mme Véronique Gély
    Lundi 14:00 16:00 Maison de la Recherche salle D 116
    Le genre romanesque, entre fiction et critique
    M2FR486A- M4FR486A
    M. Bernard Franco
    Lundi 11:00 13:00 Maison de la Recherche salle D 040
    La haine du théâtre (2)
    M2FR482C - M4FR482C
    M. François Lecercle
    Mercredi 13:00 16:00 Maison de la Recherche salle D 040
    Histoire des traductions et traductologie
    M2FR484A - M4FR484A
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi 18:00 20:00 ISIT Salle Europe
    Cours généraux

    Mythe et littérature
    M2LP02MY
    Mme Véronique Gély
    Mardi 17:00 19:00, tous les 15 jours MK2 Hautefeuille salle 3
    ANNÉE 2011-2012, PREMIER SEMESTRE
    Séminaires

    Fictions d’Orient : Le conte : Autour des Mille et une Nuits (8e-20e siècles)
    M. Moureau et Mme Anne Duprat
    Mardi, 11:00 - 13:00 Maison de la Recherche, salle D 035 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    Nés au carrefour de plusieurs civilisations, racontés, transmis et traduits en Orient pendant dix siècles, les contes réunis par Antoine Galland sous le titre de Mille et une Nuits forment un ensemble littéraire unique, et doté d’une très forte identité thématique et formelle. Le séminaire s’attachera à replacer l’œuvre du traducteur français des Mille et une Nuits dans la perspective de la longue histoire de ces contes, en particulier dans leurs versions arabes médiévales, avant de se consacrer à l’étude du récit oriental tel que le conçoit Galland, dans le contexte de l’émergence au tournant du 18e siècle des formes françaises du conte merveilleux. On s’intéressera enfin aux nombreuses imitations, réécritures et « Suites » qui prolongent jusqu’au 20e siècle l’héritage littéraire des Mille et une Nuits. Programme disponible sur le site : http://www.crlv.org/swm/Page_accueil_swm1.php
    Littérature et esthétique théologique. Perspectives diachroniques et comparatistes : Louis Massignon : Littérature, érudition, spiritualité. Correspondance avec Paul Claudel
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00 Sorbonne, salle de grec 16, rue de la Sorbonne
    Littératures comparées : Mythologies de l’enfance. Héros, héroïne, enfant : Le récit d’enfance.
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 13:00 - 15:00, Maison de la Recherche, salle D 116 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    Le séminaire sera consacré à l’évolution des personnages d’enfants et de leur statut héroïque depuis certains modèles antiques jusqu’à l’époque contemporaine. Une attention particulière sera accordée à la question du genre.
    Littératures comparées : Littérature, histoire et politique : Les avant-gardes européennes du début du XXe siècle
    Mme Anne Tomiche
    Mardi, 09:00 - 11:00 Maison de la Recherche, salle D 040. Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    On s’attachera à analyser comment s’articulent les relations entre littérature et histoire, littérature et politique dans les textes des avant-gardes du premier quart du XXe siècle, tout particulièrement le futurisme, le vorticisme et le dadaïsme. On examinera à la fois des textes poétiques et des manifestes et on s’interrogera sur la relation entre les deux types d’écriture.
    Littératures comparées : théâtre et politique en Europe
    Mme Ducrey, Mme Segrestin, Mme Thouret
    Mercredi, 15:00 - 17:00 Maison de la Recherche, salle D 116. Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    L’objet de ce séminaire est de réfléchir aux rapports entre théâtre et politique, en Europe, du XVIe au XXIe siècle, à partir de la figure du souverain. À travers une série de cas appartenant à diverses époques et aires géographiques, on verra comment, avec ce personnage incarnant l’autorité politique, le théâtre interroge la souveraineté, sa nature et sa légitimité. On envisagera ainsi les différentes manières qu’ont le texte dramatique et la représentation scénique de construire ou projeter en creux une figure du souverain idéal, modèle ou menace pour le pouvoir temporel. Le corpus, théorique et dramatique, réunira notamment des textes de Shakespeare, Giraldi Cinzio, Corneille, Hugo, Pouchkine, Boulgakov, Blok, Ibsen, Ionesco, Bond.
    Histoire des traductions et traductologie
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00 ISIT, Salle Europe 39 bis rue d'Assas, Paris 6ème
    Programme consultable en ligne à l'adresse suivante : http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/seminaire_de_traductologie_JY_Masson_-_programme_2011-2012.pdf
    Histoire comparée de la poétique
    M. Jean-Yves Masson
    Jeudi, 17:00 - 19:00 Immeuble France, salle 2 190 avenue de France, Paris 13e
    Littérature, dramaturgie, esthétique : Le drame historique à l’époque romantique
    M. Bernard Franco
    Lundi, 11:00 - 13:00
    L’objet de ce séminaire est de réfléchir, à travers le traitement du motif historique, aux transformations du théâtre tragique en Europe au début du XIXe siècle. Si les sujets historiques ont pu être utilisés dans les tragédies classiques, et notamment chez Voltaire, ils sont revendiqués par les précurseurs du romantisme et les dramaturges romantiques pour se substituer aux sujets mythologiques. Le corpus théorique sera le point de départ de ce séminaire, qui analysera les réflexions de Schiller, Hölderlin, Mme de Staël, B. Constant, A.W. Schlegel, Coleridge, Stendhal ou Hugo. Ces réflexions nourriront par ailleurs l’étude des drames historiques européens, ceux de Schiller, Kleist, Manzoni, Hugo, Musset, Vigny par exemple. L’objet de ces analyses consistera à mettre en évidence une dramaturgie nouvelle, fondée en particulier sur le rapport complexe entre tableau et action, ou entre sublime et grotesque. Il interrogera enfin les relations entre les sujets historiques et les exigences de la mise en scène.
    Cours généraux

    Cours général de spécialité (Master 2) : Méthodologie de la recherche en littérature comparée
    Mme Véronique Gély
    Mardi, 14:00 - 15:00 Sorbonne, Amphi Quinet accès par le 46 rue Saint-Jacques
    Cours général de spécialité (Master 1) : Les champs de la recherche en littérature comparée
    M1LC01ME
    Mme Anne Tomiche
    Lundi, 09:00 - 11:00; tous les quinze jours à partir du 15 octobre Sorbonne, D665
    On présentera les spécificités de la méthodologie comparatiste et les différents champs de recherche de la discipline, qu’il s’agisse des champs fondateurs (études de mythe, imagologie, études de réception) ou des évolutions les plus récentes de la discipline (études des relations entre littérature et sciences humaines, études postcoloniales, études de genre, etc.)
    ANNÉE 2011-2012, DEUXIÈME SEMESTRE
    Séminaires

    Voyages XIXe-XXe : L’Orient théâtral
    M. François Moureau
    Mardi, 11:00 - 13:00 Maison de la Recherche, salle D 035 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    Le théâtre permet de voyager dans un fauteuil. S’il autorise dans la tragédie le voyage dans le temps, il permet tout autant le voyage dans l’espace. L’Orient au sens le plus général, de la Turquie à la Chine, nourrit l’imaginaire théâtral. Que dit-il de ce monde et du nôtre ? Comment les auteurs dramatiques, qu’ils pratiquent l’art de la tragédie ou la veine comique, présentent-ils ce monde aussi étranger qu’étrange ? Du sérail tragique au harem comique des théâtres forains, l’Orient des siècles classiques est un pays familier à ceux qui n’y ont pas voyagé. Textes de Shakespeare, Cervantès, Racine, Marivaux, Lesage, Voltaire, Goldoni Programme disponible sur le site : http://www.crlv.org/swm/Page_accueil_swm1.php
    Littérature et esthétique théologique. Perspectives diachroniques et comparatistes
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi, 18:00 - 20:00 Sorbonne, salle de grec 16 rue de la Sorbonne
    Littératures comparées : Littérature et identités sexuelles. Genres et avant-gardes
    Mme Anne Tomiche
    Mardi, 09:00 - 11:00 Maison de la Recherche, salle D 040 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    Du futurisme au surréalisme, les mouvements d’avant-garde de la première moitié du XXe siècle ont en commun d'être des mouvements essentiellement masculins. Quels discours ces mouvements essentiellement masculins tiennent-ils sur la femme et le féminin ? Quelle est la place des femmes dans ces mouvements ? De quelle manière les pratiques artistiques de certains artistes (hommes ou femmes) problématisent-elles les identités de genre ? Quelles relations ces mouvements entretiennent- ils avec les mouvements féministes qui se développent à l’époque, en particulier celui des suffragettes ?
    Littératures comparées : Violence et irruption du réel au théâtre
    M. François Lecercle
    Mercredi, 15:00 - 17:00 Maison de la Recherche, salle D 035 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    Histoire des traductions et traductologie
    M. Jean-Yves Masson
    Mercredi, 18:00 - 20:00 ISIT, Salle Europe 39 bis rue d'Assas, Paris 6ème
    Programme consultable en ligne à l'adresse suivante : http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/seminaire_de_traductologie_JY_Masson_-_programme_2011-2012.pdf
    Littérature, dramaturgie, esthétique : Critique et esthétique des Lumières au Romantisme
    M. Bernard Franco
    Lundi, 12:00 - 14:00 Maison de la Recherche, salle D 116 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    C’est au milieu du XVIIIe siècle qu’apparaît cette science récente qu’est l’esthétique. Si le mot est rattaché à Baumgarten, la discipline ne se constitue vraiment qu’à partir de Burke ou Kant. L’objet de ce séminaire est d’envisager la manière dont la naissance de l’esthétique a affecté la conception de la littérature, et transformé les fondements mêmes de la critique littéraire. L’abandon de l’idée du Beau universel au profit du relativisme esthétique peut par exemple être compris de cette manière. Le séminaire abordera tout d’abord certains concepts esthétiques définissant une littérature nouvelle : le pittoresque, l’arabesque et le grotesque, le beau et le sublime, par exemple, permettent d’introduire des formes littéraires nouvelles. Un second niveau d’analyse permettra de réfléchir aux relations entre littérature et arts, telles qu’elles se dégagent de ces réflexions esthétiques. L’exemple du débat autour du Lacoon, mettant notamment en question le ut pictura poesis, servira de point de départ. En confrontant les réflexions de Lessing, Herder, Goethe, Diderot, Schopenhauer, Hegel, il s’interrogera sur la possible distinction de deux formes d’art, l’une qui s’inscrit dans l’espace (peinture, sculpture, architecture), l’autre dans le temps (poésie, musique).
    Littératures comparées : Figures de l’héroïne. Le roman de l’artiste au féminin
    Mme Véronique Gély
    Lundi, 14:00 - 16:00 Maison de la Recherche, salle D 040 Maison de la Recherche. 28 rue Serpente, Paris 5ème
    On examinera l’apparition d’un genre romanesque dont l’héroïne est une femme poète, peintre, ou musicienne (Corinne de Germaine de Staël, The Song of the Lark de Willa Cather, etc.), à partir de modèles hérités de l’antiquité gréco-romaine et transformés par l’histoire.
    Cours généraux

    Mythe et littérature
    Mme Véronique Gély
    Mardi, 17:00 - 19:00 (par quinzaine) cinéma MK2 Hautefeuille
    ANNÉE 2010-2011, PREMIER SEMESTRE
    Séminaires

    Mythologies de l’enfance
    Mme Véronique Gély
    Lundi 9h-11h à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), 2 rue Vivienne, 75002 Paris
    La Bible comme texte littéraire et spirituel dans la tradition latine
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi 18h-20h à la Sorbonne, salle de Grec
    Littérature, histoire et politique : les avant-gardes européennes du début du XXe siècle
    Mme Anne Tomiche
    Mardi 9h-11h Maison de la Recherche, salle D323
    Littérature des voyages : De la course à la flibuste
    M. François Moureau et Mme Anne Duprat
    Mardi 14h-16h Maison de la Recherche, salle D035
    Le poète et son temps : conscience critique et témoignage en poésie
    M. Jean-Yves Masson
    Mardi 18h-20h Maison de la Recherche, salle D040
    Scènes capitales : théâtre et exécution publique du XVIe au XVIIIe siècles
    M. François Lecercle
    Mercredi 15h-17h Maison de la Recherche, salle D323
    Histoire des traductions et traductologie
    M. Jean-Yves Masson (avec la participation de M. Jean-René Ladmiral)
    Jeudi 18h-20h30 à l’Institut Supérieur d’Interprétation et de Traduction (ISIT), salle « Europe », 39bis rue d’Assas, 75006 Paris
    L’entrée en écriture (poésie et roman, 1er tiers du XXe siècle)
    Mme Henriette Levillain
    Mercredi 13h-15h Maison de la Recherche, salle D323
    Cours généraux

    1ère année de master
    Les champs de recherche en littérature comparée
    Mme Anne Tomiche
    Mercredi 8h-9h Sorbonne, salle E658
    2e année de master
    Méthodologie de la recherche en littérature comparée
    Mme Véronique Gély
    Mardi 14h-15h Sorbonne, amphithéâtre Quinet
    ANNÉE 2010-2011, DEUXIÈME SEMESTRE
    Séminaires

    Figures de l’héroïne : le roman de l’artiste au féminin
    Mme Véronique Gély
    Lundi 14h-16h Maison de la Recherche, salle D323
    Littérature et spiritualité, 1880-1955
    Mme Dominique Millet-Gérard
    Lundi 18h-20h Immeuble France, salle 4
    Littérature et identités sexuelles : Philomèle dans la littérature et la critique contemporaines
    Mme Anne Tomiche
    Mardi 9h-11h Maison de la Recherche, salle D323
    Littérature des voyages : Orients lointains
    M. François Moureau et Mme Anne Duprat
    Mardi 14h-16h Maison de la Recherche, salle D035
    Tragédies de la vengeance : théâtre, droit et politique
    M. François Lecercle
    Mercredi 15h-17h Maison de la Recherche, salle D323
    Histoire des traductions et traductologie
    M. Jean-Yves Masson (avec la participation de M. Jean-René Ladmiral)
    Jeudi 18h-20h30 à l’Institut Supérieur d’Interprétation et de Traduction (ISIT), salle « Europe », 39bis rue d’Assas, 75006 Paris
    Cours magistraux de méthodologie

    1ère année de master :
    Mythe et littérature
    Mme Véronique Gély
    Mardi 17h30-18h30 cinéma MK2 Hautefeuille
    Mentions légales